Articles de presse 2014


Ordyslexie est l'oeuvre du papa d'un enfant dyslexique.Il a présenté son cartable numérique à l'association Apedys 56.

8 octobre 2014

L'initiative

« En 6e, mon enfant ne savait ni lire ni écrire, ou à peine une phrase, témoigne Denis Masson, papa d'un enfant dyslexique. J'ai une formation d'ingénieur. Alors, j'ai cherché dans les logiciels qui existaient. Je les ai adaptés. »

En partant des besoins de son fils, Denis Masson a mis au point une solution informatique, appelée « Ordyslexie ». Sorte de cartable numérique, elle se compose d'un ordinateur tactile avec stylet, d'un logiciel spécifique et d'un scanner. « Les enseignants ont vu l'avant et l'après, se félicite ce père de famille qui vit à Perpignan. Et l'Éducation nationale a fait un rapport sans équivoque. L'enfant pioche dans les outils nécessaires à son apprentissage. » Exit cahiers, crayons, papiers inadaptés aux difficultés de lecture et d'écriture rencontrées par les « dys ».

Samedi à Lorient, Denis Masson a présenté « Ordyslexie » à l'association Apedys 56, l'association de parents d'enfants dyslexiques. Cette conception technologique est un enjeu considérable, sachant que 8 % de la population est concernée par la dyslexie.

« L'outil est surprenant dans sa fonctionnalité et nous avons reçu les dix premiers supports que nous avons commencé à distribuer à nos « dys » de l'association », explique Loïc Riou, le président. L'association, qui s'apprête à se mobiliser pour la journée des « dys », espère bien capitaliser sur cette « avancée » dans l'autonomie de l'élève dyslexique.

 


La première remontée du Scorff pour les enfants Dys

Lorient - 28 Mai

La remontée du Scorff, dimanche matin.


La première édition de la remontée du Scorff, organisée par l’Apedys, l’Association des parents d’enfants dyslexiques du Morbihan, a eu lieu dimanche.

Vingt kayakistes, encadrés par le club de kayak de Cléguer, ont remonté le Scorff du pont Saint-Christophe jusqu’au Bas Pont-Scorff. Ils étaient accompagnés par quatre avirons du club de l’aviron du Scorff.

« Cette manifestation répond à une demande exprimée par les parents de l’association, indiquait Loïc Riou, le président de l’Apedys 56. Une vingtaine de randonneurs pédestres, partis de la chapelle Bon-Secours, en ont également profité pour découvrir la botanique des prés salés avec l’association Bretagne Vivante. »

L’après-midi, les enfants ont assisté à une démonstration de freestyle avec des figures réalisées par Mathieu Basso qui vient juste d’obtenir son monitorat.


OUEST FRANCE MORBIHAN

Cléguer - 28 Mai 2014

Sur l’eau ou à pied, le public était au rendez-vous de cette première édition.


La première édition de la remontée du Scorff, organisée par l’Apedys (association des parents d’enfants dyslexiques) du Morbihan, a réuni kayakistes et randonneurs pédestres, dimanche.

Cette manifestation avait pour objectifs de faire connaître et soutenir l’action de l’Apedys.

À 10 h 30, une vingtaine de kayakistes, encadrés par le club de Cléguer, ont pris le départ du pont Saint-Christophe à Lorient pour rejoindre la base nautique du Bas Pont-Scorff en Cléguer.

Le club de l’Aviron du Scorff était aussi présent. Ils étaient accompagnés de deux nageurs dont Julien D’Arco qui est dyspraxique (la dyspraxie est un trouble qui entrave la coordination et la planification de ces gestes).

Sur terre, la randonnée proposée par Bretagne vivante est partie de la chapelle de Bon Secours à Quéven. Une vingtaine de personnes y ont participé.

Tout le monde a été accueilli par les bénévoles à la base nautique où, pendant tout l’après-midi, des animations étaient programmées, notamment des démonstrations de free style avec des figures réalisées par Mathieu Basso qui vient juste d’obtenir son monitorat. « Pour un premier galop, c’est un succès », expliquent les organisateurs qui pensent déjà à la 2e édition.


 Une journée nature au profit des enfants dyslexiques
Morbihan - 14 Mai 2014

L'Association des parents d'enfants dyslexiques du Morbihan (Apedys) organise la première remontée du Scorff, dimanche 25 mai. Les bénéfices de cette journée serviront à promouvoir l'aide aux enfants dyslexiques (prêt de matériel, intervention auprès des établissements scolaires, etc.).

Après la remontée du Scorff, l'association Canoë-kayak du Scorff proposera une initiation au kayak ainsi que des démonstrations freestyle et autres activités. Inscription possible au Bas Pont-Scorff à partir de 9 h, à la base nautique de Cléguer. Tarifs de mise à disposition de kayak : 10 €/adulte, 5 €/enfants jusqu'à 18 ans.

Cette même journée, Bretagne vivante proposera une randonnée pédestre (histoire, écologie, botanique, géologie), autour du site de Bon Secours, dans le pré-salé (30 personnes maximum). Inscription possible au Bas Pont-Scorff à partir de 9 h, à la base nautique de Cléguer. Départ de la randonnée à 10 h (tarif : 5 €).

Réservations et renseignements auprès de l'Apedys 56 au 06 48 27 78 96.


Trouver des outils pour faciliter l'école
7 avril 2014
3 à 7 % des écoliers sont dyslexiques (*). Un diagnostic qui peine parfois à être posé, laissant l'élève dans une situation scolaire compliquée. Les parents de jeunes dyslexiques se mobilisent pour que leurs enfants franchissent les portes de l'école avec le sourire.
© Le Télégramme

Les parents d'enfants dyslexiques s'organisent
Morbihan - 12 Février 2014


L'Association de parents d'enfants dyslexiques, Apedys 56, a tenu son assemblée générale samedi à Baud. Elle regroupe 55 adhérents. Parmi ses projets : renforcer les liens avec l'inspection académique, le conseil général, la Maison départementale de l'autonomie ; poursuivre les interventions à la demande des établissements scolaires ; organiser une journée kayak « afin que nos enfants puissent voir qu'ils ne sont pas seuls », précise Brigitte Riou, la secrétaire. La huitième « Journée des Dys » est programmée en octobre avec une séance à Lorient le 10 et une autre à Vannes le 11. Benjamin Cognet et sa troupe de théâtre « la Compagnie des dys » sont pressentis pour l'animer. Quelques changements sont intervenus au sein du bureau de l'association, que préside Loïc Riou. Boris Christel est le nouveau trésorier et Christophe Jolivet le nouveau trésorier adjoint. Contacts : apedys-56@laposte.net ou 06 78 23 96 46.

© Ouest France


Dyslexie. De 4.500 à 10.000 élèves touchés
10 février 2014
© Le Télégramme - Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/morbihan/baud/dyslexie-de-4-500-a-10-000-eleves-touches-10-02-2014-10029189.php
L 'Association de parents d'enfants dyslexiques (Apedys Morbihan) s'est réunie en assemblée générale, samedi, au ce...
© Le Télégramme

Apedys 56. Un soutien aux parents d'enfants dyslexiques
20 janvier 2014
Il n'est pas toujours facile de savoir à quelle porte frapper. Cela relève parfois du parcours du combattant pour...
© Le Télégramme